Workshops

LE CHANT DE L’ARGOT 2.0
A.09 – LE CHANT DE L’ARGOT 2.0
31 oktober 2021
A.07 – PANORAMA DES LITTÉRATURES DE LA CARAÏBE (HAïTI, MARTINIQUE, GUADELOUPE)
31 oktober 2021
Show all

A.08 – UN DÉFI POUR LA PÉDAGOGIE DU FLE AU XXIE SIÈCLE : DÉVELOPPER L’APPROCHE DE L’INTONATION EXPRESSIVE

 0,00

Langue : français
Par : Chantal Rittaud-Hutinet – Université Paris 3-Sorbonne nouvelle – France

Description :
L’intonation expressive est importante dans l’enseignement-apprentissage du FLE parce que parler avec quelqu’un, c’est surtout lui faire comprendre une émotion, une colère, lui manifester notre compassion, se moquer de lui, etc. et tenter de susciter son adhésion.
Comme nous souhaitons habituellement que cela demeure discret, nous utilisons les sous-entendus transmis par les signes vocaux de l’intonation expressive. Leur signifié correspond au sens pragmatique voulu, leur signifiant combine des indices qui s’appliquent sur les supports lexicaux.
Mais s’il suffit à l’énonciateur de L1 de les connaître pour les employer, l’enseignant de FLE doit également en avoir acquis les règles. D’où la nécessité pour lui de maîtriser ces savoirs pour pouvoir les pédagogiser.
Plan de l’intervention :
— mettre les participants en position d’apprentissage, avec 3 activités :
* en grand groupe : pour quelques phrases « montrer » leurs variations de hauteurs ;
* par groupes de 2 puis en grand groupe : produire un signifié contenant une intonation expressive que les récepteurs comprennent ;
* en grand groupe : développer verbalement le signifié de l’implicite.
— présentation de signes vocaux très courants en français, à choisir en premier lieu pour la classe de FLE.

Er zijn plaatsen vrij

Artikelnummer: A.08 Categorie:
Beschrijving

Langue : français
Par : Chantal Rittaud-Hutinet – Université Paris 3-Sorbonne nouvelle – France

Description :
L’intonation expressive est importante dans l’enseignement-apprentissage du FLE parce que parler avec quelqu’un, c’est surtout lui faire comprendre une émotion, une colère, lui manifester notre compassion, se moquer de lui, etc. et tenter de susciter son adhésion.
Comme nous souhaitons habituellement que cela demeure discret, nous utilisons les sous-entendus transmis par les signes vocaux de l’intonation expressive. Leur signifié correspond au sens pragmatique voulu, leur signifiant combine des indices qui s’appliquent sur les supports lexicaux.
Mais s’il suffit à l’énonciateur de L1 de les connaître pour les employer, l’enseignant de FLE doit également en avoir acquis les règles. D’où la nécessité pour lui de maîtriser ces savoirs pour pouvoir les pédagogiser.
Plan de l’intervention :
— mettre les participants en position d’apprentissage, avec 3 activités :
* en grand groupe : pour quelques phrases « montrer » leurs variations de hauteurs ;
* par groupes de 2 puis en grand groupe : produire un signifié contenant une intonation expressive que les récepteurs comprennent ;
* en grand groupe : développer verbalement le signifié de l’implicite.
— présentation de signes vocaux très courants en français, à choisir en premier lieu pour la classe de FLE.

X