Votre Congrès

Le chant de l'argot
A16 – LE CHANT DE L’ARGOT
novembre 4, 2018
Questions pour des ch@mpions !
A14 – QUESTIONS POUR DES CH@MPIONS !
novembre 4, 2018
Show all

A15 – INITIATION AU SOUNDPAINTING

0.00

Langue : français
Par : Mme Karolien VOETS, Praktijkassistent Frans (Lerarenopleiding), VUB + Chanter Karo-oké


Le Soundpainting (inventé par Walter Thompson) est un langage de signes permettant la composition multidisciplinaire en temps réel. Il a été élaboré pour les musiciens, les comédiens, et les danseurs, mais peut aussi être appliqué dans le cours de langue. Le langage permet de travailler l’expression orale de manière collective.
Tout comme dans le domaine artistique, le niveau de la maîtrise n’importe pas. Le but est d’oser parler et de s’amuser en parlant.

32 en stock

UGS : A15 Catégories : ,
Description

Langue : français
Par : Mme Karolien VOETS, Praktijkassistent Frans (Lerarenopleiding), VUB + Chanter Karo-oké


Le Soundpainting a été inventé par Walter Thompson. Il s’agit d’un langage de signes permettant la composition multidisciplinaire en temps réel. Il a été élaboré pour les musiciens, les comédiens, les danseurs et les artistes visuels, mais peut aussi être appliqué dans le cours de langue.
Le langage est accessible à tous les âges et à tous les niveaux. En utilisant plusieurs modes d’apprentissage (verbaux, visuels, oraux et kinesthésiques), on bouleverse les frontières et on met l’accent sur chaque talent. Chaque participant choisit le mode qui lui plaît et participe à sa manière.
Le Soundpainting devient de plus en plus populaire dans le domaine artistique, mais permet aussi de nombreuses applications linguistiques. Tout comme dans le domaine artistique, le niveau de la maîtrise n’importe pas. Le but est d’oser parler et de s’amuser en parlant. Le Soundpainting permettra de travailler l’expression orale d’une manière ludique et collective. Les élèves qui ont un talent créatif, mais qui sont peut-être moins forts en langues, pourront s’appuyer sur leur créativité et montrer leur point fort. Les élèves qui n’ont pas de contact avec le monde artistique peuvent en faire connaissance et découvrent peut-être un talent caché.