Changement de dates

 

Nous vivons une époque bizarre : le coronavirus a dominé pendant des mois notre quotidien – et le domine toujours ! – en bouleversant la vie de beaucoup de personnes, voire des familles entières. Il a dominé les titres des journaux et a causé de grands ravages tant sur le plan social que de l'économie. Nous avons tous vécu le confinement ; certains l'ont vécu plus difficilement que d'autres. Nous étions séparés de ceux qui nous sont chers, nos (grands-)parents qui vivent ailleurs, peut-être à l'étranger. De nos enfants peut-être ou de nos amis. Les établissements scolaires ont dû fermer, le personnel enseignant a travaillé à distance avec les élèves ce qui a produit des résultats souvent mitigés. Même les examens du bac ont été annulés !

Maintenant le pays semble se redresser : en juillet la vie reprend, en septembre les écoles primaires et secondaires aux Pays-Bas pourront toutes rouvrir. Mais la distanciation sociale d'un mètre 50 restera en vigueur. Certains ont l'idée que la vie sera comme avant à partir des vacances d'été, d'autres craignent que la vie ne soit plus comme elle l'était.

Comme vous le savez peut-être, l'organisation du congrès national des professeurs de français aux Pays-Bas commence longtemps à l'avance : nous avons repris l'organisation en septembre 2019, donc en période « pré-corona ». Beaucoup de contacts ont eu lieu, un appel à contributions a été lancé, le programme avait déjà été établi et les grandes lignes du seizième congrès, prévu pour mars 2021, se sont esquissées. Même en pleine période corona le comité organisateur a continué à se réunir, cette fois par voie numérique. Mais nous comprenions que les dates pourraient devenir incertaines : le congrès ne dépend non seulement de la volonté des organisateurs, mais aussi de celle de beaucoup d'autres : intervenants, éditeurs, exposants et, bien sûr, nos collègues-enseignants qui y participent.

La tradition de notre congrès veut que ces deux jours printanières soient une fête, un régal pour tous les participants. Nous voulons fêter le français, de préférence sans devoir porter des masques hygiéniques, sans toujours devoir tenir compte de la distanciation sociale. Nous voulons fêter la langue française avec le plus grand nombre de personnes possible…

CONGRES-FRANS_2020_LOGO

C'est pourquoi, après bien des pourparlers, le comité organisateur a malheureusement dû décider de reporter le congrès. Avec grand regret, mais avec conviction. Après concertation avec le Palais des Congrès nous avons réussi à trouver de nouvelles dates et, belle surprise, vous ne devrez pas attendre 12 mois à partir de la date originale ! La 16ème édition du congrès national des professeurs de français aura lieu les 11 et 12 février 2022.

Nous sommes désolés de ne pouvoir vous inviter en 2021, mais la santé de tous prime évidemment. Et les risques, aussi faibles qu'ils n'apparaissent aujourd'hui, sont trop latents et trop grands. Nous voulons vous offrir un congrès dans une atmosphère conviviale. Et nous pensons qu'au début de l'année 2022 la situation se sera améliorée et qu'un congrès plus festif et plus attrayant sera possible. Espérons que ce sera de nouveau un congrès comme vous les connaissez

Notez déjà les nouvelles dates. Merci de votre compréhension. Nous espérons vous revoir en pleine forme et en bonne santé au congrès les 11 et 12 février 2022 ! Que le français donne la note en 2022 ainsi qu'en 2021 !

Bonne santé pour vous et pour tous ceux qui vous sont chers. Bien à vous, aussi au nom de mes collègues du comité organisateur,

Marcel van den Munckhof
Président du congrès national des professeurs de français